boisson·cuisine·fest

Utilisation magique et médicinale des 9 fruits les plus consommés en france partie 1/3

Il est possible que je réécrive par la suite des articles du même style pour les légumes ou pour d’autres pays.

Voici la source des produits les plus consommés pour cet article.

Numéro 9 : le kiwi

Le kiwi est un fruit originaire de Chine et est le neuvième fruit le plus consommé en France.

Le kiwi est riche en nutriments dans l’ordre, pour 100g en :

  • fibres 3g
  • potassium et acides gras poly-insaturés 287mg
  • vitamine C 92,7mg
  • acides gras mono-insaturés 47mg
  • calcium et phosphore 34mg chaque
  • acides gras saturés 29mg
  • magnésium 17mg
  • sodium 3mg
  • moins d’1mg : fer, zinc, cuivre, vitamines A, B1, B2, B3, B5, B6, B9, E, K

Le kiwi offre 61kcal pour 100g donc ce n’est vraiment pas un fruit de régime (en musculation sur tapis roulant il faut marcher plus de 600m à 3km/h si mes souvenirs sont bons pour perdre un simple kiwi).

Plus d’infos

Le kiwi étant riche en antioxydants en consommer régulièrement diminue les risques d’attraper un cancer, une maladie cardio-vasculaire, des maladies chroniques (dont l’asthme), et sa forte teneur en fibres permet de diminuer les risques de constipation.

Le kiwi appliqué sur une plaie l’aiderait à cicatriser (j’ai jamais testé par contre, je ne peux pas vous dire si ça marche).

Le kiwi aurait une efficacité contre les ulcères aussi.

Attention le kiwi présente une allergie croisée avec la banane, l’avocat, le sésame, le latex et certains pollens comme le bouleau.

En médecine traditionnelle chinoise :

Sa saveur est douce et acide et sa nature froide. Cela signifie que le kiwi nourrit, tonifie, favorise la production de liquides organiques et relâche les tensions.

Il est lié aux méridiens des reins, de la vessie, de la rate et de l’estomac. Ses actions principales sont de clarifier la chaleur, favoriser la production de liquides organiques, de dissiper les amas d’aliments, de favoriser la diurèse et de débloquer les urines en cas de calculs.

Pour aller plus loin

En magie verte :

Je n’ai pas trouvé de sources sur le web francophone sur le sujet, je vais donc vous dire ce que j’obtiens comme intuition en méditant et en me connectant à la magie qui coule dans mes veines. Évidemment ce sera très incomplet puisque ce fruit est d’origine chinoise et qu’il faut être imprégné de cette culture pour que la magie du fruit en question puisse révéler tous ces secrets.

Le kiwi est un fruit d’hiver, brun autour et vert en son cœur. Il contient donc la substance de vie endormie au cœur de l’hiver, comme les arbres morts qui sont verts à l’intérieur.

Il symbolise donc la vie au cœur de la mort, la renaissance, l’immortalité et la fertilité.

Il est doux au toucher mais acide au goût. Son cœur est blanc mais ses graines sont noires. Il est très dur quand il est fermé mais dès qu’on l’ouvre il s’écoule en jus. C’est donc un fruit qui se dévoile, qui est imprévisible, comme la lune qui se dévoile entre deux nuages.

C’est donc un fruit très lié à la lune, de par sa symbolique. Si je devais deviner une période idéale pour le consommer je dirais autour d’Imbolc, début février, idéalement à la demi-lune montante, qui évoque un kiwi qu’on ouvre et qui dévoile sa clarté, mais plus généralement l’hiver (entre le solstice d’hiver et l’équinoxe de printemps) est une très bonne saison pour le consommer.

Numéro 8 : le pamplemousse/pomélo

J’ai un peu trop détaillé pour le kiwi, je vais aller plus vite pour les autres fruits. Il ne faut pas confondre le fruit du pamplemoussier et le pomélo. Je ne vais parler que du pomélo, celui qui a la chair rose, puisque c’est celui qui était en photo dans l’article sur les fruits les plus consommés et parce que je l’ai vu plus souvent dans les rayons donc j’imagine il est plus consommé en France.

Le pomélo est issu d’un croisement entre pamplemousse et orange de Chine.

Nutriments pour 100g dans l’ordre :

  • fibres 1,1g
  • potassium 139mg
  • vitamine C 34,4mg
  • acides gras poly-insaturés 24mg
  • acides gras saturés 14mg
  • acides gras mono-insaturés 13mg
  • calcium 12mg
  • magnésium et phosphore 8mg
  • moins d’1mg : fer, cuivre, zinc, vitamine A, B1, B2, B3, B5, B6, E

calories : 32kcal

Plus d’infos

Là pour le coup on a un fruit beaucoup moins calorique, un peu moins sucré et surtout beaucoup moins gras. L’inconvénient est qu’il contient relativement peu de fibres, de vitamines et de minéraux, à part le taux de potassium et le taux de vitamine C qui sont intéressants.

C’est un coupe-faim mais ce fruit est peu nourrissant.

Riche en antioxydants il aurait comme tous les fruits riches en vitamine C des effets de prévention du cancer. Dans le cas du pomélo il s’agirait surtout des cancers des voies digestives (œsophage, estomac, côlon, bouche, pharynx), avec plus d’efficacité encore en cas de consommation de thé vert.

Il y aurait aussi des résultats controversés en terme de prévention du cancer du pancréas, du sein et des poumons.

Encore une fois il diminuerait le taux de lipides dans le sang (un fruit aussi peu gras et aussi acide c’est normal) et aurait une incidence sur la prévention de maladies cardio-vasculaires.

Il diminuerait la glycémie et la résistance à l’insuline et aiderait à perdre du poids. Il aurait des propriétés anti-inflammatoires.

Des recherches sont en cours pour déterminer si certains composés du pomélo (nomilin, limonin) pourraient être utilisés dans un futur remède contre le VIH.

Attention le pomélo aurait des intéractions médicamenteuses, notamment avec certains médicaments pour le traitement du cancer, de la dépression, de l’hypercholestérolémie, de l’hypertension artérielle, des reflux gastro-intestinaux, de problèmes cardiaques, et autres.

Lorsque vous prenez un médicament quel qu’il soit pensez à demander à votre médecin les intéractions avec l’alimentation et à bien lire la notice.

Les pépins de pamplemousses ont un effet antibiotique, antimycosique et antiparasitaire. Il a des propriétés vermifuges et antipuces.

Il a des utilités contre les refroidissements, les infections ORL, les infections de la bouche/des lèvres et gingivites, les mycoses et problèmes de peau et d’ongles, les infections uro-génitales.

Pour ses propriétés magiques je ne trouve pas grand chose en dehors d’être un aliment «magique» pour les régimes donc encore une fois je vais vous proposer mon intuition.

Il s’agit d’un fruit orange à l’extérieur et blanc, rose ou rouge à l’intérieur. En dehors des symboliques de ces couleurs qui évoquent la vieillesse et la mort mais aussi la pureté et la féminité et surtout les rituels, il s’agit d’un agrume.

Les agrumes ont un moyen de défense qui consiste à libérer une jiclée de jus acide dans les yeux des animaux qui y planteraient leurs griffes ou s’en approcheraient trop près, c’est pour ça que votre chat s’éloigne en clignant des yeux quand vous lui faites flairer un agrume.

Le pomélo a en plus une saveur amère et des propriétés antibiotiques. Je pense pouvoir dire sans trop m’avancer qu’on peut lui trouver une utilité dans un rituel pour assainir une maison et en chasser des esprits qui s’incrustent. J’imagine que brûler des pépins de pamplemousse devrait être efficace.

Je pense aussi que quelques pépins de pomélo dans un sachet de flanelle porté en amulette ou glissés sous l’oreiller peuvent aussi avoir des vertus protectrices.

Numéro 7 : le raisin

Je n’ai pas réussi à raccourcir l’article finalement, je vais donc le découper en plusieurs parties, d’autant que la partie sur le raisin sera très probablement longue, du fait de ses nombreuses utilités magiques (notamment sous forme de vin hum).

Pour le raisin noir frais, pour 100g dans l’ordre :

  • fibres 1,3g
  • potassium 168mg
  • acides gras saturés 110mg
  • acides gras poly-insaturés 100mg
  • phosphore 15,5mg
  • acides gras mono-insaturés 10mg
  • vitamine C 8,4mg
  • magnésium 6,78mg
  • calcium 6,2mg
  • moins d’1mg : fer, cuivre, sodium, zinc, vitamines A, B1, B2, B3, B5, B6, B9, E, K

Niveau calorique on est à 66,5kcal.

C’est un fruit gras et sucré, calorique, pauvre en sel et riche en vitamines et minéraux.

Plus d’infos

L’essentiel des polyphénols du raisin est présent dans la peau et les grains et par conséquent dans le vin rouge qui se fait avec des raisins entiers mais pas dans le vin blanc qui se fait autrement. De toute façon le raisin rouge est meilleur pour la santé que le raisin blanc en règle général, il contient notamment plus de minéraux.

Ces polyphénols ont des effets antioxydants, de prévention des maladies cardiovasculaires, anticholestérol, d’inhibition de l’agrégation des plaquettes (évite la formation de cailleaux qui obstruent les veines), anti-inflammatoire, bon pour la circulation.

Il y a beaucoup de propagande (entre les chrétiens, les producteurs de vin, le gouvernement qui défend les intérêts des gros producteurs) en France pour pousser à boire du vin donc il est difficile de démêler le vrai du faux, néanmoins il semblerait qu’un peu de vin de temps en temps dans un régime alimentaire varié et équilibré soit plutôt bon pour la santé.

Il existe une foule de vins aromatisés aux propriétés médicinales diverses et il est très probable qu’il serait possible de se créer une branche de médecine alternative ne soignant qu’à l’aide de vin tant leurs compositions sont variées.

Évidemment il y a des contre-indications comme tout médicament.

Le vin est également un alcool donc il faut une pause de 24h minimum entre deux bouteilles. Et comme d’habitude il faut manger en buvant, ne pas boire seul·e, ne pas conduire bourré·e et autres précautions d’usage.

D’un point de vue magie, le raisin a une foule d’utilités.

En faisant quelques recherches j’ai trouvé dans un traité de basse magie une technique pour faire une greffe de vigne sur un cerisier (au 16ème siècle les techniques de greffes étaient des techniques de magie et encore aujourd’hui quand on montre à un citadin qui n’a pas fait d’études de biologie un arbre qui donne plusieurs fruits d’espèces différentes cela lui semble souvent magique).

J’ai également trouvé en magie blanche des filtres d’amour, de fidélité et de désenvoûtement/protection utilisant respectivement du jus de raisin rouge, du jus de raisin blanc et du vin rouge. Attention ce genre de filtres ne s’utilise pas à la légère.

On trouve aussi des filtres de retour affectif à base de jus de raisin rouge.

Le raisin étant symboliquement très lié à l’automne c’est également un fruit à manger aux célébrations automnales comme Mabon ou Samhain.

De nombreuses divinités sont liées au raisin et au vin, comme Chesmou (dieu égyptien du vin), Dionysos (dieu grec du vin), Sucellos (dieu celte du vin), Geshtinanna (déesse sumérienne du vin), Bacchus (dieu romain du vin).

Et puisque je parle de divinités je conclurai l’article en mentionnant Nikkal, déesse sémitique des fruits.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s